Biographie Jacques Mesrine.

Posted: 20th janvier 2014 by Jacques Mesrine in Biographie
Tags: ,

jacques mesrine prison

28 Décembre 1936 :

Naissance de Jacques René Mesrine à 16h35 à Clichy (France)

Taille : 1m82

Juillet 1955 Mariage avec Lydia de Souza à Clichy ; Jacques a alors 19 ans.

1956 Divorce puis part pour la guerre d’Algérie.

Mars 1959 Mesrine reçoit le certificat de bonne conduite à la 626è Compagnie.

4 Novembre 1961 Mariage avec Maria de la Soledad, à la Mairie du XVIIIè, Paris.

17 Janvier 1962 Arrestation de MESRINE au Neubourg avec trois complices. Il est incarcéré à Evreux puis à Orléans.

Mars 1962 MESRINE est emprisonné pour la première fois.

2 Décembre 1965 MESRINE est arrêté alors qu’il dérobe des documents politiques dans la résidence du gouverneur militaire de Palma de Majorque.

Octobre 1966 MESRINE ouvre un restaurant à Santa Cruz de Tenerife aux Canaries.

Décembre 1966 Attaque d’une bijouterie à Genève.

Mai 1967 MESRINE ouvre une auberge à Compiègne.

15 Novembre 1967 Vol à main armée dans un hôtel de Chamonix.

8 Décembre 67 Vol à main armée dans une maison de haute couture à Paris.

6 Février 68 MESRINE s’enfuit au Canada avec Jeanne.

Juillet 1968 Arrivée de MESRINE et J. Schneider à Montréal, Canada.

12 Juin 1969 MESRINE et Jeanne enlèvent Georges Deslauriers.

26 Juin 1969 Ils quittent le motel des Trois Soeurs à Percé et franchissent la frontière des États-Unis.

30 Juin 1969 Découverte du corps d’Évelyne Le Bouthillier.

16 Juillet 1969 Ils sont arrêtés au Texas par la police américaine, puis extradé vers le Canada.

17 Août 1969 MESRINE et Jeanne s’évadent de la prison de Percé et sont repris le lendemain.

Août 1969 Ils sont respectivement condamnés à 10 et 15 ans de réclusion pour enlèvement.

Janvier 1971 MESRINE et Jeanne sont acquittés dans l’affaire Le Bouthillier.

21 Août 72 MESRINE s’évade du pénitencier de Saint-Vincent-de-Paul.

26 Août 1972 Jacques MESRINE et son complice Jean-Paul Mercier braquent la Caisse Populaire de Saint Bernard de Dorchester et dix minutes après, celle de Sainte-Narcisse-de-Lotbinière ; butin : 26000$ canadiens.

28 Août 1972 Braquage de la Toronto Dominion Bank à Montréal.

31 Août 1972 Deuxième braquage de la Toronto Dominion Bank à Montréal.

3 Septembre 1972 Attaque du pénitencier de Saint-Vincent-de-Paul.

10 Septembre 1972 MESRINE et Mercier tuent deux gardes forestiers près de Saint-Louis de Blandford, au Canada.

Octobre 1972 Braque plusieurs banques à Montréal. Fait escale au palace Waldorf-Astoria à New York, États-Unis.

Octobre Novembre 1972 Séjour à Caracas, Venezuela.

Début Décembre 1972 Mantes-la-Jolie : braquage de la paie d’une usine : 320 000 FF, puis d’une caissière retirant 280 000 FF dans une banque.

5 Mars 1973 MESRINE tire sur un policier dans un bar parisien.

8 Mars 1973 Arrestation de MESRINE à Boulogne-Billancourt.

6 Juin 1973 Évasion du tribunal du palais de Justice de Compiègne.

21 Juin 1973 Braquage de la paie de l’imprimerie Lang, rue Curial, Paris XIXè.

Juillet Août 1973 Séjour à Trouville.

9 Août 1973 Braquage du Crédit Lyonnais à Paris, avenue Bosquet, Paris VIIè.

27 Septembre 1973 Braquage de deux banques boulevard Barbès, Paris XVIIIè.

28 Septembre 1973 Arrestation de MESRINE rue Vergniaud, Paris XIIIè.

18 Mai 1977 MESRINE est condamné à 20 ans de prison.

Il est transféré à la Santé (Paris).

8 Mai 1978 MESRINE s’évade de la prison de la Santé (Paris Vème).

26 Mai 1978 Braquage mouvementé du casino de Deauville.

30 Juin 1978 Braquage de la Société Générale au Raincy.

Juillet 1978 Séjour en Sicile.

Août 1978 Séjour en Algérie.

Septembre Novembre 1978 Séjour à Londres.

Novembre 1978 Passage à Bruxelles.

10 Novembre 1978 Tentative ratée d’enlèvement du Juge Petit à Paris.

Mai 1979 MESRINE emménage rue Béliard (Paris XVIIIème).

21 Juin 1979 Henri Lelièvre est enlevé; les ravisseurs reçoivent une rançon de 6 millions de francs.

10 Août 1979 Création d’une unité ” anti-Mesrine “.

Septembre 1979 MESRINE revient à Paris après un séjour à l’étranger.

10 Septembre 1979 MESRINE tend un guet-apens à Jacques Tillier (journaliste à Minute) et le blesse par balles dans une grotte près de Creil.

31 Octobre 1979 L’appartement de MESRINE est localisé.

2 Novembre 1979 Jacques MESRINE est abattu, atteint de 21 balles haute-vélocitées tirées par la brigade anti-gang, Porte de Clignancourt (Paris XVIIIème). Le président Giscard d’Estaing remercie le chef de la police.

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.